National Assembly of the Republic of Armenia | Official Web Page | www.parliament.amNational Assembly of the Republic of Armenia | Official Web Page | www.parliament.am
HOME | MAIL | SITEMAP
Armenian Russian English French
Aujourd’hui au Parlement
Briefings
Conférences de presse
Interviews
Archives
22.6.2022

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30
 
22.06.2022
La haine est toxique comme le mercure versé. Sona Ghazaryan
1 / 1

Sona Ghazaryan, membre permanent de la délégation de l'AN à l'APCE, a présenté son discours lors de la séance de plénière de l'APCE.

« J’apprécie ce rapport, bien écrit et au bon moment. Les partis politiques sont également responsables pour la propagation de la haine, du racisme et de la xénophobie. Mais aujourd'hui, nous voyons souvent que les partis politiques construisent leurs campagnes électorales, leur rhétorique et parfois leurs actions sur la haine, le racisme et la xénophobie.

Vous avez entendu parler du parc des trophées à Baku. C'est la haine et le racisme propagés directes par l'État. Les mannequins des soldats arméniens n'ont été enlevés que lorsque l'Arménie a fait appel devant la Cour internationale de justice sur e fondement de la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale. La Cour internationale de justice a déjà soumis une décision provisoire, appelant l'Azerbaïdjan à « prendre toutes les mesures nécessaires pour prévenir la haine et la discrimination raciales, y compris par ses fonctionnaires et ses institutions publiques ».

Je pense que le Conseil de l'Europe et son assemblée parlementaire doivent également parler en désignant les faits par leurs noms, et nous devons nous battre contre cette haine, car la haine est toxique comme le mercure, qui s’étende de façon incontrôlée. »


22.06.2022
La cécité vis-à-vis à la violation de nos principes de base conduit à des catastrophes mondiales. Vladimir Vardanyan
« Très souvent, lorsque j'aborde des problèmes liés au conflit du Haut-Karabakh, je vois les visages ennuyés et indifférents de mes collègues qui se sentent fatigués de ces discussions. Mais ce n’est pas des problèmes d’un con...



Président de l'Assemblée nationale  |  Députés|  Conseil de l'AN   |  Commissions  |  Groupes parlementaires  |  Personnel
Législation  |   Actualités  |  Relations extérieures   |  Espace électeur  |  Liens  |  RSS